Les grands designers de meubles

Les grands designers de meubles en bois

Le bois est un matériau utilisé depuis la nuit des temps dans la fabrication de meubles : c’était d’abord la matière première la plus répandue, mais aussi la plus simple à travailler. Au fur et à mesure de l’évolution des techniques, les concepteurs de meubles ont créé du mobilier avec d’autres matériaux (métal, résine, carton…), mais le bois reste incontournable. Tour d’horizon des grands designers de meubles en bois.

Les premiers designers de meubles en bois : les ébénistes

Traditionnellement associé aux meubles anciens, voire rustique, le bois est néanmoins utilisé par les plus grands designers contemporains pour des pièces actuelles. Le menuisier est l’artisan qui travaille le bois au sens large, aussi bien pour fabriquer des meubles que des boiseries, des parquets ou des portes et fenêtres. L’ébénisterie est étymologiquement issue du travail du bois d’ébène, un bois exotique caractérisé par sa couleur noire. Au XVIIe siècle, la corporation des menuisiers français intègre les artisans spécialisés dans le travail de l’ébène : ils deviendront les maîtres ébénistes. Le premier d’entre eux fut Laurent Stabre, en 1608.

Les ébénistes utilisent différentes techniques de fabrication de meubles et travaillent toutes les essences de bois. On retrouve souvent la marqueterie, réalisée avec du placage de bois pour former des motifs, mais aussi la dorure, le tournage, la sculpture… Aujourd’hui, les ébénistes travaillent non seulement le bois mais aussi les matières synthétiques et les résines.


Les premiers designers de meubles en bois : les ébénistes

Charles Boulle (1642-1732)

Charles Boulle est l’un des plus connus du XVIIe siècle et ses 4 fils ont suivi ses pas. Ébéniste du roi Louis XIV, Charles Boulle a produit de nombreux meubles installés au château de Versailles. Sa spécificité consistait dans sa décoration en placage avec différents matériaux : du bois, mais aussi des métaux et des écailles de tortue. Cette technique a gardé le nom de marqueterie Boulle. Il a également donné son nom à l’une des plus célèbres écoles d’arts appliqués de Paris : l’école Boulle.

Charles-Boulle

Pierre Migeon IV (1696-1758)

C’est le plus connu de la dynastie des ébénistes Migeon qui couvre tout le XVIIIe siècle. Fournisseur de la marquise de Pompadour, Pierre Migeon excelle dans le travail des meubles laqués et les placages. Il aime également les dispositifs mécaniques qui permettent de transformer les meubles, comme sa table à écrire.

Jean-Henri Riesener (1734-1806)

Ce Français d’origine allemande fut ébéniste de la reine Marie-Antoinette en 1776. C’est le plus grand ébéniste du XVIIIe siècle, connu pour ses meubles aux proportions parfaites. Il utilise énormément la marqueterie pour créer son mobilier.

Jean-Henri-Riesener

La dynastie des Jacob (1765-1847)

Trois générations de Jacob ont marqué le XVIIIe et le début du XIXe : Georges, le père, son fils Georges II et François. Après avoir fabriqué du mobilier de style Louis XVI, Georges père l’abandonne pour le style gréco-romain, préfigurant le style Empire dans lequel ses fils ont excellé. Les Jacob fournissent les Bonaparte et toute l’aristocratie de la cour impériale, mais leurs créations s’exportent aussi à l’étranger.

Michael Thonet (1796-1871)

Son nom ne vous dit sans doute rien, mais vous vous êtes sûrement déjà assis sur un modèle inspiré de sa chaise n°14, dessinée pour le Café Daum en 1851. Elle est devenue l’icône de la chaise de bistrot, vendue à plus de 50 millions d’exemplaires entre 1859 et 1914. Pour la produire en grand nombre, Michael Thonet a expérimenté l’industrialisation de la technique du cintrage du bois, afin d’obtenir les jolies courbes de cette chaise.

Michael thonet


Les grands designers de meubles en bois du XXe et XXIe

Louis Majorelle (1856-1926)

Concepteur de meubles du début XXe, Louis Majorelle est un représentant connu de l’Art Nouveau, caractérisé par ses lignes courbes. Il y introduit des éléments naturalistes : plantes, nénuphars, chardons, libellules. Il est l’un des fondateurs, avec Émile Gallé, de l’École de Nancy dont elle est le fer de lance. Il construit à Nancy la première maison de style Art Nouveau : la Villa Majorelle.

Louis-Marjorelle

Jacques-Émile Ruhlmann (1879-1933)

Décorateur français, il est le chantre du mouvement Art Déco. Il conçoit des meubles entièrement rationnels, épurés et équilibrés. Il utilise énormément les bois exotiques et les incrustations d’ivoire. Ses œuvres les plus connues sont le Meuble Élysée et le Meuble au char.

cabinet-Jacques-Émile Ruhlma

Alvar Aalto (1898-1976)

Initiateur de l’école scandinave de l’art du meuble, Alvar Aalto est un architecte, dessinateur, urbaniste et designer finlandais. Inspiré par le fonctionnalisme, il crée des meubles utilisant les bois laminés et courbés. Il étudie les techniques de placage et explore le contreplaqué moulé, comme avec le fauteuil Paimio 41. Il explore aussi le cintrage du bois pour ancrer les pieds directement sous l’assise, sans châssis, pour donner naissance aux sièges L-leg, Y-leg et fan-leg.

Arne Jacobsen (1902-1971)

Originaire du Danemark, Jacobsen est connu pour ses chaises Fourmi, en bois contreplaqué et en acier, d’abord conçues pour un laboratoire pharmaceutique, et ses chaises Oeuf ou Cygne, en métal et en cuir. Ses meubles font la part belle à la simplicité et au confort, comme la chaise Série 7.

Arne_Jac

Charles and Ray Eames (1907-1978 et 1912-1988)

D’abord cinéaste, Charles Eames a imposé la production de masse dans le design. Il expérimente avec sa femme Ray des techniques issues du monde du cinéma, comme le cintrage du contreplaqué. On lui doit le fauteuil Earmes Lounge Chair, dédié à la détente avec son repose-pieds séparé. La Plastic Chair, avec sa coque en plastique munie d’un coussin et son piétement en bois et métal, a inspiré bon nombre de designers contemporains de mobilier scandinave. La Eames Rocking Chair, sur le même principe, mais avec la fonction balancelle, est aussi très connue.

Le mobilier est une composante du design, dans le sens où il donne le style et la personnalité de la pièce où il se trouve. Certains designers de meubles travaillent pour la grande distribution afin de commercialiser leurs œuvres de manière assez large. D’autres préfèrent élaborer des pièces uniques pour leur client.

Charles-and-Ray-Eames

Merci à Wikipedia