Les métiers du bois

Les métiers du bois connaissent un regain nouveau grâce au développement de la conscience durable et responsable des pratiques de consommations. Si les nouveaux usages numériques créent tous les jours de nouveaux métiers, la consommation responsable réhabilite les métiers traditionnels du bois. Menuisier, ébeniste, tourneur, charpentier… Parfois confondues, ces professions sont pourtant bien distinctes et nécessitent chacune une formation spécifique. Ces artisans au sens noble du terme sont des experts dans le secteur du bois dont ils maîtrisent toutes les spécificités.

Au delà des savoir-faire ancestraux essentiels dispensés lors de ces formations traditionnelles, les nouveaux entrants dans les métiers du bois, doivent aussi se former aux outils de création en 3D: logiciels (Sketchup, Autocad, solidworks, fusion 360) et à la Conception Assistée par ordinateur ( CAO) grâce aux machines à commandes numériques (ou CNC pour l’accronyme anglais)

Découvrez, dans cet article, leurs différences. Nous commençons dans cet article par le menuisier et l’ébeniste.

Le Menuisier

Globalement, le menuisier se consacre au second œuvre et à tout ce qui concerne l’agencement des logements. Plus concrètement, le menuisier fabrique les ouvertures comme les portes ou les fenêtres, mais il s’occupe également des escaliers et des cloisons ; concernant l’agencement, il peut créer des plans de travail, des étagères ou un dressing par exemple.

Quand recourir à un menuisier ?

Le menuisier peut intervenir dès que les problématiques d’agencement s’avèrent complexes. Il travaille souvent en partenariat avec les architectes ainsi qu’avec les architectes d’intérieur. Véritable artisan du sur mesure concernant le bois, il en connait les essences et leurs caractéristiques, donc il apporte son expertise pour sélectionner le bois le plus pertinent en fonction de l’usage prévu.

De plus, ce professionnel sait se rendre à l’écoute de ses clients pour déterminer ce qui est en adéquation avec leurs besoins : bois massif, contreplaqué, utilisation d’alliage, confection sur mesure… Recourir à un menuisier, c’est faire appel à un professionnel du bois qui vous conseille et s’adapte à toutes vos problématiques concernant le second œuvre de votre logement ainsi que son agencement.

Quelles formations pour devenir menuisier ?

En France, les métiers manuels sont peu valorisés. Pourtant, la profession de menuisier offre de belles perspectives d’avenir. Du CAP menuisier fabriquant de menuiserie et agencement au Bac professionnel technicien menuisier agenceur en passant par le CAP menuisier installeur ou le Bac pro technicien constructeur bois, les opportunités de formation au métier de menuisier sont nombreuses. Les organismes de formation ( CFA Centres de formation des Apprentis) ne manquent pas , Compagnons du devoir, organismes locaux , CFa de la filière BTP…. Ces formations, pour être efficaces doivent se dérouler dans le cadre d’un contrat d’apprentissage qui permet de combiner la théorie et le pratique. Il est également possible, et dans certains cas, conseillé d’affiner sa formation avec le brevet professionnel de menuisier (BP) .

Pour avoir réalisé en 2020 la formation de CAP Menuisier, avec les Compagnons du Devoir (Association Ouvrière des compagnons du devoir et du tour de France), la réputation de qualité était au rendez-vous. En tant, qu’apprenti, nous ressentons que le poids de la tradition et de l’exigence traverse les années grâce à des formateurs brillants. Il est important aussi de reconnaître le rôle extrèmement positif de ces organismes de formation dans le transfert des valeurs de responsabilité aux jeunes apprentis. Pour la formation aux nouvelles techniques de création (CAO, conception 3D…), il faut plutôt rechercher à s’auto-former ou bien à poursuivre la formation vers le BP.

Quelles missions pour un menuisier ?

Les missions d’un menuisier peuvent être diverses et variées :

  • Réaliser des plans et savoir les exploiter. Le menuisier doit savoir faire des cotations et les respecter lors de la réalisation d’un projet. Il doit posséder de bonnes connaissances en mathématiques, d’une grande sensibilité dans la compréhension de l’espace et faire preuve d’une grande rigueur pour garantir un projet de qualité.
  • Sélectionner le bois. Le menuisier détermine le bois le plus adapté en fonction du projet. Ses connaissances sur les différentes caractéristiques du bois sont déterminantes pour concevoir les éléments en bois.
  • Procéder à la découpe des pièces. Le menuisier sait manier différents outils spécialisés dans la découpe du bois comme une scie circulaire ou une fraiseuse par exemple.
  • Faire les finitions : ponçage ou vernissage par exemple. Ces étapes sont essentielles avant de terminer un chantier pour livrer un travail d’une qualité irréprochable.
  • Effectuer la pose. Parfois, le menuisier est amené à effectuer la pose des pièces en bois qu’il conçoit. Le plus souvent, il travaille en coordination avec d’autres artisans pour cette tâche.

Les tâches qu’effectue un menuisier dépendent de son emploi : artisan indépendant, salarié, apprenti… et du type de structure dans laquelle il exerce. D’ailleurs, selon leur orientation postérieure à leur diplôme, les menuisiers ont tendance à se spécialiser et à ne se consacrer qu’à une partie de leur métier.

Vous savez désormais quelles sont les activités d’un menuisier, quelle est sa formation, mais également quel est son contexte d’intervention. Alors pour tous vos projets d’aménagement avec des éléments en bois, pour vos parquets ou vos fenêtres en bois par exemple, faites appel à un menuisier diplômé !

L’ébeniste

Généralement, on considère que le métier d’ébéniste est un métier d’artisan d’art. L’ébéniste est le spécialiste, par excellence, de la fabrication et de la réparation de meubles. De plus en plus souvent en concurrence directe avec les grandes enseignes de meubles, les ébénistes restent les professionnels de référence pour concevoir le meuble qui correspond parfaitement à vos attentes ou restaurer votre meuble en bois préféré afin de prolonger sa durée de vie.

Quelles formations pour devenir ébéniste ?

Du CAP ébéniste au Brevet Technique des Métiers Supérieur — BTMS — ébéniste de niveau Bac+2 en passant par le Bac professionnel artisanat et métier d’art, les formations pour devenir ébéniste sont diverses. Avant de choisir de s’orienter vers un diplôme précis, il est important d’affiner son projet professionnel. Par exemple, pour ceux qui souhaitent faire de la rénovation du patrimoine, il est conseillé de viser au minimum un Bac professionnel comprenant l’option ébénisterie.

Quelles missions pour un ébéniste ?

La pluralité des missions d’un ébéniste dépend de la structure dans laquelle il exerce plus que de son diplôme. Globalement, les activités d’un ébéniste regroupent :

  • Choisir le type de bois. Le choix du bois requiert des connaissances pointues sur les caractéristiques des différentes essences de bois. Puisque chaque projet est unique, l’ébéniste choisit rigoureusement le bois pour satisfaire les attentes de ses clients.
  • Fabriquer un meuble en bois :
    • Découper et assembler le bois pour en faire un objet unique
    • Poncer et raboter pour que l’objet soit utilisable
    • Vernir ou peindre pour embellir le meuble ou le protéger. En effet, certains vernis ont un effet protecteur contre l’humidité par exemple.
  • Rénover un meuble ou un objet en bois. La restauration de meubles ou de patrimoine nécessite des connaissances avancées en ébénisterie ainsi qu’une grande maîtrise de techniques spécifiques au bois.

Le métier d’ébéniste est considéré comme un métier d’art manuel dans lequel le bois est mis à l’honneur. Il complète aisément le métier de menuisier.

Dans les faits, la frontière entre les métiers de menuisier et d’ébéniste est assez floue. Ainsi, on rencontre souvent des menuisiers qui sont à la fois ébénistes, ce qui leur permet de concilier toutes les spécificités de ces professions du bois. Dans les deux cas, les artisans ont de nombreux contacts avec les clients et ils doivent constamment s’adapter à leurs attentes pour satisfaire leurs besoins.

Quel que soit votre projet, sélectionnez votre expert du bois pour ses compétences ! Menuisier ou ébéniste : à vous de choisir !