quel bois pour vos exterieurs

Vous avez construit ou fait construire une maison en ossature bois ou en maçonnerie traditionnelle. Quel bois pour vos extérieurs?  terrasse, bardage, abri voiture… Le bois est un allié précieux pour ces aménagements. Tour d’horizon des essences à privilégier et des possibilités.

Quel bois choisir pour la terrasse ?

Le bois est une solution idéale pour aménager une terrasse autour de sa maison. Matériau naturel et chaleureux, le bois peut réchauffer l’aspect minéral d’un bâtiment en pierres ou enduit. De plus, il est plus agréable de marcher pieds nus sur une terrasse bois que sur du carrelage ou du béton !

Les bois européens pour votre terrasse

Pour votre terrasse, il est préférable de privilégier un bois résistant et qui ne nécessite pas trop d’entretien. Le pin est très utilisé pour son faible coût, mais pour résister aux intempéries, il est traité par autoclave. Ce procédé consiste à injecter un traitement dans les lames à haute pression, ce qui n’est pas très écologique. Le pin est plutôt clair et sa densité faible le rend fragile (échardes, rayures, chocs…). Cette essence nécessite un entretien régulier pour le protéger et conserver sa couleur.

Parmi les traitements qui arrivent en force et qui apportent un excellent compromis résistance/bois naturels le THT (Traitement à Haute Température) est une excellente solution. Cela consiste à chauffer rapidement et à forte chaleur des essences de bois naturellement non adaptées à l’exposition extérieure. Dans le contexte actuel de tensions sur les approvisionnements de bois et notre volonté croissante de privilégier des bois Origine France Garantie, le THT permet de développer des essences de bois françaises: frêne, hêtre , bouleau…

Les japonais sont aussi en pointe pour nous initier à la technique de bois brulé. Un solution qui durcit la face du bois qui a été brulée et la rend plus résistante aux intempéries.

D’autres bois européens ne sont pas traités et ont l’avantage d’être naturellement imputrescibles (c’est-à-dire qu’ils ne peuvent pas pourrir). Le mélèze, par exemple, a une couleur oscillant entre le jaune et le rouge. Le robinier ou faux acacia, d’un jaune clair, est très prisé, car il est très dense et résiste bien dans le temps.

Les bois exotiques

Les bois exotiques sont aussi naturellement imputrescibles et, depuis longtemps, ils sont les favoris pour les terrasses. Résistants et denses, ils durent longtemps et ne nécessitent pas d’entretien, sauf si vous souhaitez conserver la couleur d’origine. L’essence exotique pour les terrasses la plus connue est l’ipé, un bois brun qui a l’avantage de ne pas avoir beaucoup de nœuds, mais on trouve aussi de plus en plus du cumaru et du padouk, plus rouges. Les bois exotiques sont aussi parfaits pour fabriquer des plages de piscines enterrées ou semi-enterrées.

Le principal problème de ces bois résidait dans le transport et les conditions d’exploitations qui n’étaient pas toujours très écologiques. Veillez donc à choisir un bois provenant de forêts durablement gérées (PEFC ou FSC).

Bon à savoir : Que penser du bois composite ?

Le bois composite est fabriqué à base de bois auquel on ajoute de la résine. Très résistant, il a le mérite de ne nécessiter aucun entretien et ne se décolore pas. En revanche, il peut se dilater plus facilement que du bois naturel et cela reste une matière synthétique. 

Pour poser votre terrasse en bois, vous aurez le choix entre une fixation vissée ou par clips invisibles. Les lames de bois existent en différentes largeurs et se posent sur des lambourdes (c’est-à-dire des poutres transversales), elles-mêmes posées sur des plots ou directement sur la dalle béton s’il y en a une. L’essentiel est de choisir le même type d’essence pour les lames et les lambourdes, sinon vous risquez des déformations.

Le bardage, une solution pour apporter du bois sur la façade

Le bardage en bois apporte lui aussi beaucoup de chaleur et une touche contemporaine à votre habitation. Qu’il s’agisse de recouvrir l’ossature d’une maison en bois ou d’habiller la façade d’une construction traditionnelle après avoir isolé par l’extérieur, le bardage est une solution idéale.

Vous aurez le choix entre des lames de bois massif, du bois composite ou encore du lamellé-collé. On retrouve les essences utilisées pour les terrasses : le bois traité (pin, épicéa, peuplier…), les essences naturellement durables (douglas, mélèze, chêne, robinier, bois exotiques…). Les lames en lamellé-collé sont en douglas ou en pin. On privilégie en général des essences qui ne sont pas trop denses afin de ne pas alourdir le poids de la façade.

Pour du bardage, il faut privilégier du bois de classe 3 (fréquemment en contact avec l’humidité), voire classe 4 ou 5 si vous résidez en zone très humide ou en bord de mer.

Traditionnellement, les lames de bardage se posaient horizontalement : simple et rapide à mettre en œuvre, cette solution est encore la plus répandue. Plus contemporaine, la pose verticale du bardage a l’avantage de favoriser l’écoulement de l’eau de pluie et d’apporter un aspect visuel plus original. En fonction de l’essence de bois choisie, vous aurez un traitement à appliquer plus ou moins régulièrement pour le protéger et préserver sa couleur. Vous pouvez aussi le laisser patiner : il grisera naturellement avec le temps sans que ses propriétés ne se dégradent.

Quel bois pour un abri voiture ou un cabanon de jardin ?

L’abri de voiture ou carport est une solution intéressante lorsque vous n’avez pas de garage ou que celui-ci sert plutôt de stockage ou d’atelier. Le cabanon de jardin est une construction annexe qui permet de ranger les outils de jardinage ou de bricolage, le mobilier d’extérieur ou pour tout autre usage. Les bois les plus utilisés pour élever un abri de jardin sont le pin, l’épicéa et le douglas.

Le pin reçoit un traitement autoclave pour améliorer sa résistance à l’humidité. L’avantage, il se perce facilement et vous pouvez donc y accrocher divers aménagements. L’épicéa est plus résistant à l’humidité et nécessite moins d’entretien. Le douglas ou pin d’Oregon est privilégié pour les carports, car il est très résistant à l’humidité et aux champignons, comme le mélèze et le Red Cedar.

Pour un carport en bois durable et solide, il faut privilégier du bois de classe 3, qui supporte une humidité constante jusqu’à 20 %.

Le meilleur bois pour faire une clôture

Si vous devez clore votre parcelle et que vous n’avez pas envie d’élever un mur en béton, la palissade en bois est une idée intéressante. Là encore, il est préférable de privilégier du bois autoclave de classe 3 minimum ou des bois exotiques. Le cèdre blanc, le red cedar ou le douglas sont de bons bois pour faire une clôture.

Sur le plan esthétique, il existe des clôtures ajourées façon barrières ou des palissades plus ou moins pleines. La tendance actuelle est aux planches de bois brutes posées verticalement.

Vous pouvez aussi opter pour un grillage rigide dans lequel vous insérez des lamelles de bois spécialement conçues : vous aurez ainsi la solidité du grillage et l’esthétique du bois.

0 Commentaires/par